Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
BOLLYWOODME: L'UNIVERS DU CINÉMA INDIEN

[Photos] Les stars de Bollywood célébrant Ganesh Chaturthi

14 Septembre 2010 , Rédigé par Bollywoodme Publié dans #ACTUALITES BOLLYWOODIENNES

Première question, quest-ce que Ganesh Chaturthi ?

'Ganesh Chaturthi (Fête de Ganesh) est une fête indienne au cours de laquelle le Seigneur Ganesh, fils de Shiva et de Pârvatî est vénéré.

Cette fête, célébrée dans toute l'Inde, est particulièrement populaire dans le l'État du Maharashtra (Mumbai, Pune). Ganesh Chaturthi pendant le mois de Badhra ou Bhādrapad, sixième mois du calendrier hindou, qui correspond environ à la période du 20 août au 15 septembre du calendrier grégorien. La fête dure toujours un nombre impair de jours, jusqu'à onze, voire treize.

Le premier jour de la célébration, les Indiens, après s'être baignés en signe de purification, vont acheter une représentation de Ganesh, que l'on trouve de toutes tailles (de quelques centimètres à plusieurs mètres de hauteur) et la rapporte en procession chez eux où elle est installée sur un autel, et décorée. L'idole est alors conservée plusieurs jours pendant lesquels des prières sont récitées matin et soir à son intention, et des offrandes (notamment des sucreries) lui sont faites.

Le dernier jour de la célébration, les statues sont portées en procession vers le lieu de leur immersion (mer, lac, rivière, réservoirs d'eau creusés pour l'occasion, voire un seau d'eau...) par les dévots qui scandent « Ganapati bappa morya ! Mangal moorti morya ! » (« Père ganapati, reviens-nous ! Toi qui portes chance, reviens-nous ! »'

Source: Wikipédia

Ganesh-Chaturthi--akshay-kumar.jpg
Ganesh-Chaturthi--Les-Roshan-et-Yash-Chopra.jpg
Ganesh-Chaturthi--Sonakshi.jpg
Ganesh-Chaturthi--Salman-Khan.jpg
 Ganesh-Chaturthi--Twinkle-Khanna---son-fils-arav.jpg
 Ganesh-Chaturthi-Govinda.jpg
 Ganesh-Chaturthi-Shipla-Shetty-Shamita---sa-maman.jpg
 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article