Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
BOLLYWOODME: L'UNIVERS DU CINÉMA INDIEN

Statue de cire pour SHARUKH KHAN

31 Janvier 2007 , Rédigé par Nanada Publié dans #ACTUALITES BOLLYWOODIENNES

 
 

Réservez vos billets d'avion pour Londres....

 



Les British sont en train de préparer la statue de Mister SHAHRUKH KHAN.
 

He oui, Sharukh Khan sera la troisième star indienne à avoir l'honneur et le privilège

 

d'avoir une statue de cire dans le célèbre musée de Madame Tussauds.

 

 

 

Sharukh est invité à poser devant le sculpteur en février.

 

 

 

Les stars déjà préstente dans le musée sont Amitabh Bachchan & Aishwarya Rai.




L'image « http://www.indien-netzwerk.de/navigation/unterhaltung/artikel/artikel-grafiken/wax.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.

L'image « http://www.telegraphindia.com/1040908/images/08amit.jpg » ne peut être affichée, car elle contient des erreurs.
 
Qu'est ce que vous pensez des statues d'Aish et Big B?



 


Lire la suite

Amitabh Bachchan fait chevalier

29 Janvier 2007 Publié dans #ACTUALITES BOLLYWOODIENNES

 L'ambassade de France en Inde a déroulé le tapis rouge samedi pour la plus grande star de Bollywood, Amitabh Bachchan, en le décorant de la Légion d'Honneur et en projetant la version indienne du film français 'La marche de l'empereur' dont le comédien est le narrateur. Photo:Manan Vatsyayana/AFP

L'ambassade de France en Inde a déroulé le tapis rouge samedi (27-01-2007) pour la plus grande star de Bollywood, Amitabh Bachchan, en le décorant de la Légion d'Honneur et en projetant la version indienne du film français 'La marche de l'empereur' dont le comédien est le narrateur.

M. Bachchan avait été fait en octobre 2006 officier dans l'ordre de la Légion d'Honneur. Il a reçu samedi sa décoration des mains de l'ambassadeur de France Dominique Girard, qui a salué "une icône de l'Inde", devant 400 invités et une centaine de journalistes.

"Nous avons une estime sans limite pour les artistes de dimension mondiale lorsqu'ils partagent nos valeurs (...) ce que nous appelons en France la diversité culturelle", a déclaré M. Girard.

Agé de 64 ans, M. Bachchan, surnommé "Big B", est une véritable légende vivante dans son pays avec quelque 140 films à son actif.

En recevant sa décoration, l'acteur s'est félicité que "le cinéma indien continue d'être le plus dynamique au monde".

Bollywood "a créé sa propre culture, comme le cinéma français l'a fait", a-t-il dit.

Il a vu aussi dans cette reconnaissance la preuve que "l'Inde était entrée dans l'arène mondiale".

Auparavant, dans les jardins de l'ambassade transformés en décor de l'Antartique, les invités ont assisté à la première projection en Inde du documentaire sur les manchots "La marche de l'empereur", récompensé par un Oscar, et auquel M. Bachchan a prête sa voix en anglais, en hindi et en tamoul.

Il a "assuré de toute (sa) contribution à la promotion du cinéma français en Inde". "Le septième art français est une source éternelle d'inspiration pour le cinéma indien", a-t-il dit.

M. Bachchan était accompagné de son fils Abhishek, lui aussi acteur, et de la comédienne et ancienne Miss Monde, Aishwarya Rai.

Les médias spéculent sur un mariage imminent d'Abhishek et d'Aishwarya. Ils viennent de se fiancer et forment le couple le plus en vue de Bollywood.



















Photo:Manan Vatsyayana/AFP
Lire la suite

Shilpa Shetty gagnante de Big Brother

29 Janvier 2007 Publié dans #ACTUALITES BOLLYWOODIENNES

Shilpa Shetty, la star de Bollywood, remporte Celebrity Big Brother.


/photo.cms?msid=1505876




Shilpa Shetty after winning Celebrity Big Brother on Sunday night

Shilpa is CBB winner


BIG WIN...SO WHAT? Shilpa Shetty?s win at the UK reality show Celebrity Big Brother evoked mixed response.






Le reality show britannique Celebrity Big Brother a été remporté par l'actrice indienne Shilpa Shetty.

En finale, elle a obtenu 63% des suffrages du public malgré cinq autres candidats en lice dont Jermaine Jackson, le frère aîné de Michael Jackson, qui s'est d?ailleurs classé deuxième, et l'acteur Dirk Benedict, classé troisième.

A sa sortie de l'émission de la chaîne britannique Channel 4, Shilpa Shetty a été accueillie par une ovation du public présent. La jeune femme recluse comme le veut le principe de l'émission ignorait la controverse, les plaintes et les manchettes de la presse sur le comportement raciste de certains des concurrents qui s'étaient obstinés à ne pas l'appeler par son nom mais par un méprisant "l'Indienne".

Shilpa Shetty, philosophe, a cherché à calmer les esprits en déclarant : "Il arrive que de gens fassent des erreurs, nous sommes tous des êtres humains et nous sommes tous faillibles".



Silpa aurait bénéficié d'une rémunération supérieure aux autres participants : 531.000 euros, les producteurs souhaitant initialement attirer les téléspectateurs originaires d'Asie du Sud grâce à sa participation.

Une des concurrentes de Shilpa Shetty considérée comme ayant été particulièrement agressive à son égard, Jade Goody, éliminée la semaine dernière par les téléspectateurs, a été sollicitée par la police dans le cadre de l'enquête ouverte pour racisme présumé, selon les médias britanniques.


 

Lire la suite

L'affaire Shilpa

18 Janvier 2007 Publié dans #ACTUALITES BOLLYWOODIENNES







Les participants à l'émission de télé-réalité "BIG BROTHER" de Channel 4 (Grande -Bretagne), accusés de racisme...




L'affaire oppose Shilpa Shetty, 31 ans, qui dans son pays a tourné une quarantaine de films, et quelques unes de ses co-locataires de "Celebrity Big Brother", l'émission de télé-réalité de Channel 4, regardée fiévreusement tous les soirs par des millions de téléspectateurs.
Dans cette émission, pour laquelle les neuf participants sont filmés dans un appartement 24 heures sur 24 avec pour seul objectif de faire éliminer les autres pour rester seul et gagner au final, l'ambiance n'est guère aimable.
Shilpa s'est ainsi vue tour à tour traiter de "chienne", de "c...e", son glamour, son accent, et son assurance sophistiquée ayant du mal à passer.
Certaines de ses co-locataires lui ont aussi reproché sa façon de cuisiner, lui ont demandé si elle "habitait dans une cabane", ou encore affirmé que si les Indiens étaient minces, c'est qu'ils étaient souvent malades, faute de cuire assez leurs aliments.
Les larmes et les déclarations de la jolie actrice, - "pourquoi me détestent-elles" - ont fait le reste, et provoqué la colère, dans une Angleterre où vivent des centaines de milliers de personnes d'origine indienne.
Mercredi soir, près de 20.000 "plaintes" dénonçant la façon dont elle est traitée depuis le début de la nouvelle série le 3 janvier, avaient été reçues via internet par l'Ofcom, l'autorité indépendante régulatrice des médias britanniques. Channel 4 en a reçu quelque 2.000 autres, et la police a même fait état de "menaces" contre certains participants de l'émission.
A la mi-journée, le Premier ministre Tony Blair s'est vu interpeller à la Chambre des Communes, où il a admis ne pas regarder l'émission, mais a pris soin d'affirmer son opposition au racisme "sous toutes ses formes".
Et à des milliers de kilomètres de là, le ministre des Finances Gordon Brown, en voyage pour la première fois en Inde où l'affaire fait grand bruit, a dénoncé "tout ce qui nuit" à l'image d'un Royaume-Uni "juste et tolérant".
Deux autres ministres britanniques se sont publiquement indignés, tout comme le maire de Londres Ken Livingstone, et mercredi soir l'affaire prenait une dimension diplomatique: à New Delhi, le sous-secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, Anand Sharma, a fait savoir que le gouvernement indien "étudierait tous les aspects" de cette affaire et "agirait de manière appropriée".
Channel 4, avait dès mardi fait savoir qu'elle prenait "extrêmement au sérieux", tout comme le producteur Endemol, "les questions d'abus racial". Mais la chaîne avait défendu un programme qui montre "l'interaction sociale" des participants.
Dans un communiqué diffusé mercredi soir, elle a affirmé qu'il n'y avait "pas eu d'injures ou de comportement racistes manifestes" visant Shilpa Shetty, précisant que les comportements racistes "sans ambiguïté" n'étaient pas tolérés dans l'émission. La chaîne a toutefois admis qu'il y avait "sans aucun doute un clash culturel et de classes entre elle et trois des filles britanniques."
Mercredi, elle pouvait, en dépit de la tempête en cours, se frotter les mains, de même que la jolie Shilpa, jusqu'alors quasi-inconnue en Angleterre.
Ces derniers jours, l'émission a gagné un million de téléspectateurs.
Et Shilpa est donnée désormais gagnante probable de l'émission par la maison de paris William Hill.

source: http://peoplestars.com



Celebrity Big Brother: Shilpa Shetty ne s'estime pas victime de racisme

18.01.07 | 19h37




L'actrice indienne shilpa Shetty ne s'estime pas victime de discrimination raciale dans l'émission de télé-réalité Celebrity Big Brother, a-t-elle déclaré lors d'un entretien jeudi dans le cadre de cette émission qui provoque un tollé en Angleterre.

"Je ne pense pas qu'il y avait de la discrimination raciale" à mon encontre, a indiqué l'actrice, qui n'est pas au courant de la polémique en cours depuis quelques jours en Grande-Bretagne et en Inde.

Elle a estimé que le comportement de Jade Goody, l'un de ses colocataires particulièrement agressive à son endroit, était dû à "beaucoup d'insécurité. Mais cela n'a définitivement pas un aspect racial", a poursuivi Shilpa Shetty, qui a "retiré" ses propos de mercredi, où elle avait à l'inverse estimé être victime de racisme.

"Je veux le retirer. Je ne pense pas que ce soit vrai. Les gens disent des choses sous le coup de la colère", a-t-elle dit.

Près de 30.000 plaintes ont été adressées à l'Ofcom, autorité de régulation des médias britanniques, et à Channel 4, concernant le traitement infligé à Shilpa Shetty par certaines colocataires.

"Si Jade s'excuse, je m'excuserai à mon tour et je me réconcilierai avec elle mais je ne pense pas que cela viendra de Jade. Elle pense que ce qu'elle a fait est juste et que c'était la manière correcte d'agir", a relevé Shilpa Shetty.




Shilpa, catapultée célébrité mondiale par Big Brother

L'actrice indienne Shilpa Shetty de l'émission de télé-réalité britannique Big Brother est une starlette de Bollywood à la carrière en dents de scie.

Elle vient d'accéder au rang de célébrité mondiale à la faveur d'une polémique sur des allégations de racisme. Son éviction du jeu par les spectateurs britanniques, vendredi soir, la fera-t-elle retomber dans l'oubli ?

Ludmilla INTRAVAIA (d'après agence) - le 19/01/2007 - 17h19


 

Une controverse qui court de Grande-Bretagne en Inde apporte la gloire à Shilpa Shetty, une jolie fille glamour et sophistiquée, plus connue dans son pays pour son allure et sa plastique que pour ses talents de comédienne. La jeune femme participe à l'émission Celebrity Big Brother, sur la chaîne Channel 4. Ce programme de télé réalité consiste à maintenir isolées du reste du monde des personnalités plus ou moins connues, 24 heures sur 24, dans une grande maison entourée d'un jardin. Leurs faits et gestes sont enregistrés par des caméras et il incombe aux téléspectateurs d'éliminer un par un les participants à ce jeu.

Agée de 31 ans, Shilpa Shetty s'est fait traiter de "chienne" et de "c...e" par ses co-locataires de Celebrity Big Brother. Ils ont aussi moqué son accent indien et lui ont demandé si "elle habitait dans une cabane". En Grande-Bretagne, plus de 38.000 téléspectateurs ont porté plainte auprès de l'autorité de régulation des médias tandis qu'en Inde, des fans de la comédienne ont brûlé des effigies de ses colocataires accusés d'avoir tenu des propos racistes à son égard.

Shilpa sortira-t-elle du jeu, vendredi soir?

Face aux risques de friction diplomatique entre New Delhi et Londres, le ministre britannique des Finances Gordon Brown, en visite en Inde, a dû rappeler que son pays combattait "tout forme de racisme et d'intolérance". A Bombay, au coeur de l'industrie du cinéma de Bollywood où Shilpa a tourné près de 50 films depuis 1993, un producteur espère "que ce n'est pas un coup de pub. Si c'est un truc publicitaire, c'est complètement stupide". "Pour elle, c'est un pas en avant dans sa vie et sa carrière. Elle n'a pas fait cela pour l'argent ou pour la gloire. Elle a déjà tout ça", a défendu l'agent de l'actrice.

N'empêche que Shilpa a touché "une rançon royale" de 532.000 euros, selon la presse, pour rester enfermée et filmée 24 heures sur 24 dans l'appartement que sa mère a comparé à un "aquarium à poissons". Ce cachet représente un "gros paquet pour quelqu'un qui a fait du yo-yo entre la star et la starlette ces quatorze dernières années", a relevé l'hebdomadaire Outlook. Seulement une dizaine de ses films ont été des "blockbusters" en Inde.

Vendredi soir, à 21 heures 30, les téléspectateurs britanniques voteront pour évincer une des participantes de l'émission. Sur la sellette Shilpa Shetty et une certaine Jade Goody, 25 ans, sa principale ennemie. Le résultat semblait couru d'avance: le quotidien britannique le plus vendu du pays, le Sun, a appelé ses lecteurs à voter pour l'éviction de Jade Goody, expliquant qu'il était urgent de "restaurer la réputation endommagée du pays".


 



Big Brother : Silpa sauvée par les propos racistes?

Jade Goody, l'adversaire de l'actrice indienne, a été éliminée vendredi soir de l'émission de télé-réalité britannique.

Les propos racistes lancés à Shilpa Shetty ont enflammé l'Inde et créé une polémique en Angleterre.

- le 20/01/2007 - 17h03


 

Le résultat semblait couru d'avance et les pronostics avaient vu juste. Vendredi soir, l'adversaire de Shilpa Shetty accusée de propos racistes envers l'actrice indienne a été éliminée par le publique de Big Brother Celebrity. Pour le porte-parole de la starlette indienne, il s'agit du triomphe du "bien contre le mal", c'est dire à quel point l'Inde s'est enflammée sur le sujet ( lire notre article)... et le Royaume-Uni. L'épisode de vendredi soir a attiré jusqu'à 8,8 millions de téléspectateurs, soit un record d'audience dans l'histoire de l'émission.

Le vote des téléspectateurs britanniques, qui ont éliminé vendredi Jade Goody, "montre que le bien l'emporte toujours, comme dans les films de Bollywood", le porte-parole de Shilpa Shetty. L'actrice indienne a été copieusement vilipendée lors de l'émission de téléréalité, notamment par Jane Goody, et a été la cible de propos à connotation raciste.

82 % de voix contre elle

Les colocataires de la comédienne avaient critiqué sa façon de cuisiner, mis en doute son hygiène et l'avait traitée de "chienne". Jade Goody l'avait notamment surnommée "Shilpa Popodum", du nom d'une sorte de galette indienne. "Le racisme a assurément joué un rôle dans l'esprit des Britanniques. C'est pourquoi ils ont éliminé Goody avec une majorité aussi écrasante", a estimé le porte-parole de l'actrice indienne. Jade Goody a recueilli contre elle 82% des suffrages.

La presse indienne faisait une nouvelle fois samedi ses gros titres avec l'affaire Big Brother. Le journal The Hindu a en particulier vu dans les excuses faites par Goody, juste avant son éviction, le moyen pour la chaîne de télévision Channel Four d'éviter des poursuites judiciaires de la part de l'Indienne.


 

source:http://tf1.lci.fr




Lire la suite

REVEZ de BOLLYWOOD car tout est possible...la preuve!

2 Janvier 2007 Publié dans #BOLLYWOODME



Imane Karouach : «L’Inde m’a toujours fascinée»

Imane KarouachImane Karouach est une actrice de Bollywood. Passionnée par la culture indoue, elle est allée jusqu’au bout de son rêve. ALM l’a rencontrée.


ALM : A l’âge de 16 ans, vous avez décidé de vous rendre en Inde et de découvrir Bollywood. Qu’est-ce qui a motivé cette envie de tout quitter pour ce pays d’Asie?
Imane Karouach : L’Inde m’a toujours fascinée. Lorsque j’étais encore étudiante, j’adorais regarder des films hindous. C‘était le seul véritable cinéma qui me passionnait. Du coup, je voulais devenir actrice.
Un problème assez particulier a été décisif dans ma carrière. Alors que j’approchais de l’année du Bac, j’ai été recalée. Mes examens ont coïncidé avec une période où je devais effectuer une opération. Ce triste événement m’a complètement démoralisée. C’était décidé, je devais quitter le Maroc, pour aller continuer mes études ailleurs. Mes parents voulaient que j’aille en France ou en Egypte, mais j’ai refusé. J’ai insisté pour aller en Inde.

Une fois arrivée en Inde, avez-vous eu des difficultés d’intégration ?
Lorsque j’ai débarqué en Inde accompagnée de ma tendre mère, j’ai découvert pour la première fois le pays. On devait se renseigner sur les différentes écoles de cinéma qui existaient et il fallait également trouver une bourse pour que je puisse vivre en Inde. La première tentative n’était pas très fructueuse et c’est pour cette raison que je suis retournée au Maroc. Deux ans après, je me suis finalement installée en Inde.

Quelle école avez-vous choisie pour apprendre le cinéma ?
Avant de m’inscrire dans les cours de cinéma, je devais apprendre la langue. C’est ce que j’ai fais pendant un an et demi. En 2003, j’ai intégré la célèbre école « Asha Shandra » qui a formé de grands noms du cinéma indien dont Rishi Kapoor, Akshay Kumar, Jackie Shroff, Sunny Deol et Mansoor Khan pour ne citer qu’eux. Après trois mois de cours accélérés, j’ai eu mon diplôme. J’étais la première de ma promotion.

Quel a été votre premier rôle au cinéma ?
Un an après, le réalisateur Ujjal Chattopadhyaya m’a proposé d’incarner le personnage de « Manisha », la fille du président du Népal dans son film « Escape from Taliban ». Je n’avais pas un rôle très important, mais ce film m’a ouvert plusieurs portes. J’ai par la suite fait partie de l’équipe du film « Topless » réalisé par Nabh Kumar Raju. J’ai interprété le rôle d’un mannequin marocaine. J’ai beaucoup aimé ce personnage. Dans l’une des scènes du film, j’ai même chanté un extrait d’une chanson de Abdelouahab Doukkali.
Après « Escape from Taliban », vous êtes partie en Angleterre. Quel a été le motif de cette visite ?
Après cette première expérience au cinéma, j’avais besoin de changer d’air. J’ai appris qu’il y avait un opéra indien à Londres. J’ai profité de mon séjour de trois mois en Angleterre en 2004 pour visiter cet opéra nommé le Bombay Dreams.

Quels sont vos projets pour faire évoluer votre carrière d’actrice ?
J’essaie d’élargir mon champ. En plus des cours de danse, et de musique, j’ai appris également le management pour pouvoir travailler. Je considère que faire du cinéma c’est comme jouer au loto. Mais cela ne veut pas dire que je vais arrêter d’être active dans le septième art. J’aimerais faire des cours de stylisme pour développer mon métier. Mais mon rêve, c’est de jouer dans un film aux côtés de l’acteur de renom : Shah Ruck khan. 




Le 29-12-2006
source: Aujourd'hui Le Maroc



ALORS A TOUTES CELLES QUI REVENT DE JOUER AUX COTES DE SHAHRUKH ... REVER MES SOEURS TOUT EST POSSIBLE...
Lire la suite